iemploi.net, offres, demandes d'emploi en Côte-d'ivoire et en Afrique
Votre offre d'emploi

Chargé(e) de L’élevage en Chef - Abidjan

Date de publication : 05/12/2017 - Expiration :15/12/2017
Informations générales
Entreprise La BAD Lieu Abidjan (Côte d'Ivoire)
Type de contrat CDI  
Fonction : Agriculture  
Secteur d'activité Banque/Bourse/Assurance  
Présentation entreprise
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) s’est donné comme priorités la lutte contre la pauvreté, l’amélioration des conditions de vie des populations africaines et la mobilisation de ressources pour le progrès économique et social de ses pays membres régionaux. Le but...
Description du poste

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines qui permettront d’accélérer l’obtention de résultats pour l’Afrique ont été lancées, à savoir : i) Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie, ii) Industrialiser l’Afrique, iii) Intégrer l’Afrique, iv) Nourrir l’Afrique et v) Améliorer la qualité de vie des populations africaines.

 

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département de l’agriculture et de l’agro-industrie appuie la mise en œuvre de la stratégie dénommée « Nourrir l’Afrique : Stratégie pour la transformation de l’agriculture en Afrique (2016-2025) ». La stratégie vise à éliminer la faim et la pauvreté en milieu rural au cours de la prochaine décennie grâce à l’autosuffisance alimentaire dans dix-huit (18) chaînes de valeur de produits de base prioritaires propres aux zones agro-écologiques du continent. La réalisation des objectifs énoncés dans la stratégie requiert une productivité accrue, une valeur ajoutée, l’investissement dans les infrastructures, un environnement favorable à l’agro-industrie, des flux de capitaux agricoles, ainsi que l’inclusion, la durabilité et une nutrition efficace. Le Département pilote les efforts de transformation des systèmes agricoles africains pour accroître la compétitivité, l’inclusivité et la durabilité, et renforcer la création d’emplois et la réduction de la pauvreté.

 

La Division de la recherche, de la production et de la durabilité est chargée notamment de : i) contribuer à la mise en œuvre du programme phare Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (TAAT) ; ii) promouvoir la vulgarisation du programme de mécanisation de l’agriculture en Afrique ; iii) appuyer les actions de développement de l’économie bleue et de l’élevage sur le continent ; et vi) élaborer des programmes de mise en œuvre à l’appui de l’adaptation aux changements climatiques et des pratiques agricoles intelligentes à financer dans le cadre du financement climatique.

 

LE POSTE :

Le/la Chargé(e) de l’élevage en chef aura pour fonctions de :

  1. Fournir des conseils et un appui spécialisés aux clients internes et externes sur un éventail d’opérations en cours concernant l’élevage et le développement du portefeuille, etc. ;
  1. Examiner et fournir des commentaires de spécialiste sur les documents relatifs à l’élevage ;
  2. Apporter des éléments techniques à la direction dans le but de formuler la position de la Banque concernant le développement de l’élevage ;
  3. Fournir des avis d’expert aux chefs de projet sur les questions opérationnelles et stratégiques liées au développement de l’élevage ;
  4. Coordonner le programme phare de l’élevage à l’appui de la Stratégie « Nourrir l’Afrique ».

Fonctions et responsabilités

Sous l’orientation et la supervision générale du Chef de division, AHAI.2, le/la Chargé(e) en chef de l’élevage assumera les fonctions suivantes :

 

A.    Coordonner l’élaboration, le suivi et l’évaluation des documents de politique et de stratégie et les directives relatives au sous-secteur de l’élevage :

 

1.      Prodiguer des conseils basés sur des données factuelles sur l’orientation stratégique, les buts et objectifs opérationnels, les programmes de travail et les activités de la Banque en les rapportant à la gestion en cours de la Stratégie « Nourrir l’Afrique » (2016-2025)

2.      Coordonner l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques et stratégies de la Banque relatives au développement de l’élevage ;

3.      Le cas échéant, réviser les politiques, pratiques et procédures en matière d’élevage, en vue de leur amélioration ;

4.      Aider et fournir un appui à la Direction pour la mise en œuvre et le suivi adéquats de la Stratégie « Nourrir l’Afrique » en mettant l’accent sur le développement de l’élevage ;

5.      Entreprendre, sous l’orientation de la Direction et avec la pleine implication des pays régionaux, les études économiques et sectorielles sur les questions liées à la production animale et au développement des chaînes de valeur de l’élevage de manière durable ;

6.      Fournir une expertise technique aux missions de dialogue stratégique, des Documents de stratégie pays et des Documents de stratégie de l’intégration régionale en collaboration avec les PMR, les parties prenantes concernées, les partenaires au développement ; conseiller sur les domaines où les obstacles en matière de connaissances et d’ordre politique et institutionnel entravent le développement de l’élevage et proposer des études sectorielles et analytiques hautement prioritaires à mener ;

7.      Aider à explorer et engager des opportunités de partenariats continentaux et mondiaux liées au secteur de l’élevage en participant à des activités de communication, de promotion et de sensibilisation ;

8.      Aider dans les activités de mobilisation des ressources au sein et hors de la Banque en vue du développement de l’élevage en initiant des propositions conjointes avec les autres partenaires pour le financement ou en répondant aux appels à propositions.

 

B.     Appuyer les initiatives des PMR visant à préparer/évaluer les projets complexes liés aux chaînes de valeur de l’élevage et à mettre en œuvre avec succès les projets à problème :

 

9.      Travailler avec les spécialistes du secteur agricole basés au Siège et dans les bureaux régionaux ou nationaux à produire des activités dans le sous-secteur de l’élevage en collaboration avec les pays membres régionaux et d’autres parties prenantes concernées ;

10.    Identifier conjointement avec les PMR de la Banque et, si nécessaire, diriger (en tant que chef d’équipe) les missions de terrain visant à identifier, élaborer et évaluer les projets complexes axés sur les chaînes de valeur de l’élevage entreprises par les PMR ;

11.    Fournir les avis et le soutien techniques à la Direction et aux Chefs de projet basés sur le terrain pour toutes les questions liées à la conception et à la mise en œuvre des projets et programmes portant sur les chaînes de valeur de l’élevage ;

12.    Coordonner et entreprendre les travaux d’analyse et, si nécessaire, les missions de terrain afin d’appuyer les chefs de projet confrontés à des problèmes sérieux dans les projets liés à l’élevage ou dans la gestion des projets à problème ;

 

C.    Conseiller et appuyer la Direction de la Banque en ce qui concerne les questions liées aux chaînes de valeur de l’élevage ;

13.    Aider et fournir un appui à la Direction pour la mise en œuvre et le suivi convenables des politiques, stratégies et pratiques concernant les chaines de valeur de l’élevage ;

14.    Promouvoir l’intégration régionale et la coordination des donateurs dans le domaine de l’élevage en participant activement aux réunions de coordination des donateurs aux niveaux régional, continental et mondial afin d’éviter le double emploi et encourager la complémentarité dans les interventions du secteur de la production animale sur la base des avantages comparatifs des différents partenaires ;

15.    Concevoir et appliquer les systèmes d’enregistrement des informations et coordonner la collation et l’analyse des données sur les projets liés à l’élevage afin d’identifier des modèles et des tendances à communiquer à la Direction ; proposer des recommandations judicieuses pour une prise de décision éclairée, mesurer le succès et prendre en charge la mise en œuvre ;

16.    Coordonner la préparation et la mise en œuvre de programmes de formation en faveur des membres du personnel de la Banque et des PMR, portant sur les thèmes des chaînes de valeur de l’élevage ;

17.    Représenter la Banque dans les réunions de coordination avec d’autres institutions et les initiatives de dialogue sur les politiques avec les PMR dans les domaines liés aux chaînes de valeur de l’élevage ;

18.    Représenter la Banque dans les séminaires, les conférences et autres événements de partage des connaissances relatives à l’élevage ;

19.    Contribuer activement aux efforts de la Banque en matière de gestion du savoir en participant aux réunions de préparation et aux conférences, de même qu’aux publications techniques conjointes avec d’autres partenaires de développement, en particulier dans le domaine de l’élevage ;

20.    Encadrer les nouveaux membres du personnel et les jeunes professionnels dans les domaines de l’élevage ;

21.    Communiquer, échanger les idées, conseils et explications avec le Chef de division, le personnel de la division, les différents donateurs et les homologues d’autres institutions multilatérales dans le domaine du développement de l’élevage.

Critères de sélection

1.      Titulaire d’au moins un Master ou un diplôme équivalent dans les sciences vétérinaires ou animales ou dans des domaines connexes ;

2.      Justifier d’au moins sept (7) années d’expérience pertinente, dont cinq (5) années acquises dans des institutions multilatérales de développement, assorties d’une expérience pertinente dans la conception et la gestion de projet d’élevage ;

3.      Avoir des connaissances suffisantes dans le domaine de la recherche et du développement en lien avec le développement agricole et rural ;

4.      Expériences antérieures dans la recherche et le développement, la planification en matière d’élevage et de développement rural ;

5.      Etre en mesure d’appliquer les connaissances opérationnelles à la résolution des problèmes et d’identifier des solutions dans l’intérêt du client (interne et externe) et celui de l’organisation ;

6.      Etre engagé à veiller à une utilisation optimale des systèmes, des procédures et de la culture de l’institution afin d’obtenir les résultats requis ;

7.      Démontrer sa volonté à tirer parti des connaissances, à les traiter et les partager avec les utilisateurs au sein de la Banque pour assurer la complémentarité à l’échelle de l’institution ;

8.      Une bonne connaissance des procédures de la Banque constituerait un atout ;

9.      Une expérience du secteur privé serait un atout supplémentaire ;

10.    Etre familiarisé avec le contexte culturel et professionnel de la Banque et des pays membres régionaux ;

11.    Démontrer son engagement à rechercher et à produire des démarches innovantes et originales concernant les activités de sorte à améliorer la performance et à produire des bénéfices supplémentaires pour la Banque et ses clients ;

12.    Capacité à résoudre les problèmes nonobstant les contraintes de temps ;

13.    Aptitude à travailler sur la dimension multidisciplinaire et multi-institutionnelle et à l’intégrer dans ses contributions ;

14.    Capacité à faciliter/modérer les discussions techniques et à faire la synthèse des conclusions qui en ressortent ;

15.    Etre orienté client ;

16.    Avoir des aptitudes pour le travail en équipe et le sens des relations ;

17.    Capacité à produire des communications orales et écrites précises et concises ; pouvoir présenter clairement des informations orales de façon appropriée et savoir adapter le style aux besoins d’un public particulier ;

18.    Capacité à communiquer efficacement à l’oral comme à l’écrit en français ou en anglais avec, de préférence, une connaissance pratique de l’autre langue ;

19.   Maîtriser l’utilisation des applications courantes de Microsoft Office (Word, Access, PowerPoint) ; la connaissance de SAP est souhaitable.

 

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

 

 

 

 

Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.


Flux Rss

Facebook

Twitter

Recherche rapide

Secteur d'activité

Fonction

Accueil du site |  consultez les offres |  Actus et conseils |  Nos Partenaires |  Espace candidat |  Espace Recruteur |  Conditions d'utilisation |  Nous contacter
© 2010 - iemploi.net